L'agriculture Corse

Qualité et Identité

La Corse regorge de produits et de savoir-faire qui témoignent de son histoire et de sa situation géographique au cœur de la Méditerranée.

Ces produits sont dotés de caractéristiques particulières pouvant être liées à leur composition, à leur méthode de production ou de transformation. Ces spécificités constituent une valeur ajoutée et permettent leur différenciation.

Cette distinction qualitative et identitaire est d’ailleurs reconnue et attestée par de nombreux signes officiels de qualité. Pas moins de douze produits issus de l’agriculture corse sont aujourd’hui protégés par une Appellation d’Origine Contrôlée et Protégée (AOC/AOP) : vins, brocciu, huile d’olive, miel, farine de châtaigne, charcuterie. La clémentine, le pomelo et la noisette se distinguent par une Indication Géographique Protégée (IGP), de même que les vins de l’île de beauté. La clémentine a également obtenu un  Label Rouge.

La Corse et ses producteurs souhaitent aller encore plus loin. De nombreuses autres démarches de reconnaissance sont en cours : AOC pour les fromages et l’oignon du Cap Corse, IGP pour l’agneau, le cabri , Label Rouge  l’amande. Des travaux sur la reconnaissance de la race bovine corse sont également en cours.

Ces signes officiels garantissent l’origine et la qualité des produits. Ils permettent également de protéger et de transmettre les savoir-faire pour pérenniser ces productions et les activités qui les accompagnent. Ces labellisations œuvrent également à maintenir des paysages traditionnels, des races et des variétés locales et à fixer l’activité sur les territoires de l’appellation qui sont généralement des zones rurales soumises à la désertification.

Si les démarches en cours se concrétisent, la Corse disposera alors d’une des gammes les plus étendues de produits certifiés en Europe.

Parallèlement, de nombreux exploitants ont choisi de produire en Agriculture biologique et ce, dans toutes les filières de production insulaires : agrumes, maraîchage, viande bovine, vins, miel, farine de châtaigne, etc.

Quelques chiffres

  • Exploitations : 2810
  • Surface agricole utile (SAU) totale : 170 000 ha
  • Unité de travail annuel (UTA) : 4 040
  • 3 Interprofessions régionales reconnues par le Ministère
    • SIDOC : Interprofession oléicole
    • ILOCC : Interprofession lait
    • CIVC : Interprofession Viticole
  • 6 races/espèces locales reconnues
    • Race Porcine Nustrale
    • Race Caprine Corse
    • Race Ovine Corse
    • Race Bovine Corse
    • Race Equine Corse
    • Abeille écotype Corse Apis Melifera Melifera
  • 12 Appellations d’Origine Contrôlée/Protégée
    • 4 AOC Vins de Corse (1975)
    • AOC Muscat du Cap Corse (1975)
    • AOC/AOP Miels de Corse Mele di Corsica (1998)
    • AOC/AOP Brocciu (1998)
    • AOC/AOP Huile d’olive de Corse – Oliu di Corsica (2004),
    • AOC/AOP Farine de châtaigne de Corse –Farina castagnina corsa (2006)
    • AOC Prisuttu - jambon sec de Corse (2012)
    • AOC Coppa di Corsica - Coppa de Corse (2012)
    • AOC Lonzu - Lonzo de Corse (2012)
  • 4 Indications Géographiques Protégées
    • IGP Clémentines de Corse (2007)
    • IGP Vins de l’île de beauté (2011)
    • IGP Noisette de Cervioni (2014)
    • IGP Pomelo de Corse (2014)
  • Label Rouge Clémentine (2014)
  • Agriculture biologique
    • 282 agriculteurs
    • 9 500 hectares