Label restaurant « Gusti di Corsica »

Le Concept

Le label « Gusti di Corsica » sera attribué aux restaurants insulaires qui se singularisent par la qualité des produits corses utilisés dans l’élaboration de leurs prestations.

Ce label garantira notamment que les restaurateurs utilisent des produits d’origine corse et de qualité reconnue.

Ce label deviendra la vitrine d’une gastronomie corse qui valorise les ressources des territoires.

Les Objectifs

Créer une référence sûre pour les consommateurs et les touristes à la recherche des produits régionaux de qualité.

Valoriser les produits insulaires et les savoir-faire des restaurateurs corses

Offrir des gages de qualité qui viendront consolider les démarches qualité des producteurs insulaires.

Renforcer l’image gastronomique de la Corse.

Valoriser les circuits courts en offrant de nouveaux débouchés pour les producteurs locaux

Mettre en avant les restaurateurs qui valorisent les produits locaux de qualité

Confirmer les savoir-faire des chefs insulaires et de nos producteurs comme un élément culturel en termes de patrimoine culinaire corse, sous son aspect traditionnel et innovant.

Réaliser un maillage territorial de restaurants labellisés

Créer une dynamique partenariale entre les professionnels agricoles et de la restauration.

La charte « Gusti di Corsica »

Une charte aura pour but de préciser le cadre d’obtention du label « Gusti di Corsica»

Tout restaurateur désirant adhérer à ce label devra s'y conformer

Seront prévus :

Des engagements envers les prestations :

  • Seuls les produits certifiés pourront être proposés à la carte, au menu et utilisés dans les recettes (AOP farine de châtaigne de Corse, Lonzu, Coppa di Corsica, Prisuttu, miel de Corse, brocciu et IGP clémentines de Corse, noisette de Cervioni, pomelo de Corse).
  • Seule l’AOP « huile d’olive de Corse » est présente sur les tables.
  • Lorsque les plats sont cuisinés à base d’AOC huile d’olive de Corse, cela sera précisé à la carte
  • Les dénominations exactes des produits sont inscrites sur les menus (Ex : « AOP Miel de Corse » ou « AOC prisuttu », etc.) même lorsqu’il s’agit d’ingrédients dans une recette (Ex : flan à la farine de châtaigne corse AOP »).
  • Les produits carnés (veau, agneau de lait et cabri) devront obligatoirement être issus d’élevages corses
  • La saisonnalité des produits frais et des salaisons devra être respectée, notamment en ce qui concerne la charcuterie, les fruits et les légumes.
  • Les fruits et légumes d’origine corse seront privilégiés (notamment les tomates, les salades, les melons, les pastèques, les pêches et les nectarines)
  • Les plateaux de fromage devront être composés d’au moins 3 types de fromages fermiers corses.
  • La carte de vins propose une large sélection de vins régionaux, notamment de l’AOC de la région où se situe l’établissement.
  • La présentation des plats est soignée.
  • Les plats sont élaborés dans l’établissement.

Des engagements envers la démarche

  • Être un ambassadeur des producteurs locaux
  • Valoriser les productions agricoles corses
  • Participer aux opérations de communication et de promotion du patrimoine gustatif de la Corse
  • Promouvoir les Routes de Sens Authentiques
  • Communiquer sur le label « Gusti di Corsica»
  • Une documentation présentant les démarches qualité et la Route des Sens authentique est disponible sur un support visible.
  • Être en mesure d’expliquer l’origine des produits à la clientèle.
  • Jouer le rôle de prescripteur de la Route des Sens de son territoire (renseigner et conseiller les clients)

Le Contrôle Qualité

Des audits qualité internes et externes sont effectués dans les établissements labellisés.

Ces contrôles ont pour but de :

  • Vérifier le respect des engagements de la charte « Gusti di Corsica»
  • Assurer la crédibilité de la démarche
  • Renforcer la professionnalisation de l’établissement
  • Améliorer la lisibilité de la qualité de l’offre
  • Valoriser les professionnels engagés dans la qualité

Le contrôle interne

Pour chaque établissement, une grille d’évaluation, reprenant les points d’engagement de la charte qualité, est réalisée. Cet outil doit permettre à chaque adhérent de s’autocontrôler au regard des obligations de la charte.

La mise en place de cet autocontrôle et du respect de la charte sera vérifiée par les services de l’ODARC lors de visites inopinées.

Ce contrôle interne vise à évaluer la performance de l’établissement par rapport à la charte de qualité, et, le cas échéant à aider l’adhérent à rechercher des solutions visant à mieux respecter le cahier des charges et à améliorer la qualité de l’accueil. Ce contrôle donne lieu à un bilan personnalisé comprenant, le cas échéant, des préconisations.

Parallèlement, l’ODARC peut intervenir dans le but de conseiller et d’accompagner l’établissement dans la réalisation d’aménagements.

Le contrôle externe

Tous les adhérents sont régulièrement contrôlés, à savoir une fois minimum tous les 3 ans.

Ces contrôles sont réalisés par un cabinet d’audit externe à partir d’une grille de critères reprenant les éléments de la charte « Gusti di Corsica ». Un débriefing est réalisé à la fin du contrôle avec l’adhérent et un rapport d’audit est envoyé à l’établissement et à l’ODARC.

En cas de manquement important au cahier des charges, l’adhérent se voit notifier un avertissement. Dans ce cas, les services de l’ODARC visitent l’établissement pour essayer de régler avec l’adhérent le problème.

Un 2ème contrôle est ensuite réalisé par le contrôleur indépendant. En cas de persistance du manquement, l’établissement est exclu du réseau « Gusti di Corsica ».