Ajouter à votre carnet de route

Paul Antoine LANFRANCHI

Chez Paul Antoine

Auberge, Gîtes d'étape

Accueil : Auberge : d'avril à octobre, tous les jours.
de novembre à mars, sur réservation
gîtes : sur réservation

Territoire : Sartinesi Valincu Taravu

Catégorie : Les tables & chambres d'hôtes, fermes-auberges & gîtes

Productions : Le Veau de Corse, Les Fruits & Légumes de Corse

Guitera les Bains - sortie du village
20153 Guitera les Bains
  04 95 24 44 40 |   06 84 22 40 47
  chezpaulo@wanadoo.fr |   www.chez-paul-antoine.com

C’est en sillonnant la petite route du Taravu qui mène au village de Guitera que l’on découvre, au détour d’un tournant, l’auberge-gîte d’étape de Paul-Antoine Lanfranchi et de sa femme Geneviève. C’est dans cette bâtisse de pierre que le couple reçoit ses hôtes pour le gîte ou le couvert.

Mais au-delà du lieu, c’est la rencontre d’un homme passionné qui vaut le détour. Sous ses abords discrets, Paul-Antoine dissimule une véritable ardeur pour tout ce qu’il entreprend et un besoin de partager son savoir, sa culture et sa cuisine. L’homme est un touche-à-tout insatiable qui passe, avec le même bonheur, de l’élevage bovin au maraîchage en passant par la cuisine ou la cueillette d’herbes sauvages tout en prenant le temps, l’hiver venu, de confectionner une charcuterie familiale de très grande tenue. Rien que ça ! Le visiteur qui s’attablera chez Paulo et Geneviève ne pourra s’abstenir de découvrir le lonzu, le salamu ou le prisuttu des frères Lanfranchi, mais il tombera certainement sous le charme de son vin et de sa gelée de sureau.

« Nous avons toujours charcuté, élevé des vaches, fait du fromage et cuisiné dans la famille. J’essaie d’être fidèle aux savoir-faire que l’on m’a enseignés et aux valeurs que l’on m’a transmises, c’est tout » confie humblement le cuisinier. Mais aujourd’hui, la véritable fierté de Paulo, c’est de voir son fils, Thomas, assurer la relève. À voir le jeune homme prendre un plaisir non dissimulé à nourrir ses cochons ou à rechercher ses vaches dans le maquis, on se doute que la transmission a bien fonctionné !

‹‹ Retour